Hyménoplastie

Chirurgie du contour du corps en Tunisie
Chirurgie du contour du corps en Tunisie
24 janvier 2018
La chirurgie de l’obésité en Tunisie à un coût insignifiant
27 février 2018
Show all

Hyménoplastie

L’hymen, est une fine membrane qui obture de façon incomplète l’entrée du vagin et dont l’importance est  idéologique d’ordre social et religieux. A l’occasion du premier sexuel, il se déchire et la femme va perdre sa virginité.

En effet, dans certaines cultures, la femme est physiquement regardée pendant ou parfois avant le mariage pour s’assurer que son hymen est intact en tant que signe de virginité.

Qu’est-ce que l’hyménoplastie?

l'hymenoplastie La «chirurgie de reconstruction de l’hymen», consiste en une reconstruction artificielle et définitive de l’hymen vaginal pour une femme qui veut retrouver sa virginité dans un objectif de restauration d’une façon provisoire.

Comment se déroulement l’hyménoplastie?

Sous anesthésie locale ou parfois générale, le chirurgien utilise les séquelles de l’hymen restant qui seront incisée sur la partie médiane pour qu’elles soient réunies.

Si les séquelles sont insuffisantes, il va effectuer un prélèvement au niveau des muqueuses environnantes.

Parfois, cette intervention est associée à une labioplastie. Sachant, qu’elle dure 30 minutes en général et fait appel à un séjour ambulatoire en clinique.

Hyménoplastie, récupération et résultat.

Il s’agit d’une chirurgie peu douloureuse, dont les suites opératoires sont simples. A cet effet, des antalgiques modérés sont prescrites à la patiente.

Il est recommandé, que la patiente prend une simple douche quotidiennement, et de ne reprendre l’exercice de ses exercices sportifs qu’après 6 semaines.
Si le résultat de la chirurgie d’hyménoplastie est immédiatement appréciable, il est naturel, durable et est définitif au bout de 2 semaines, soit la fin de la période de cicatrisation.

Les rapports sexuels, ne sont autorisés que dans un délai de 1 mois au minimum.

Quelles imperfections du résultat de l’hyménoplastie?

Il est rare, que des complications comme le saignement ou une infection soit observables ce qui nécessite une simple reprise chirurgicale ou un traitement antibiotique pour  soigner de tels désagréments.