Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice

pectoraux
Qu’est-ce que les implants pectoraux?
23 novembre 2017
Show all

Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice

chirurgie réparatrice

Des procédures comme la rhinoplastie, la blépharoplastie ou l’augmentation mammaire, sont des notions qui font référence à une seule idée, à savoir, la chirurgie esthétique ou réparatrice dont on ne maitrise pas ses frontières malgré que e chirurgien spécialisé en chirurgie réparatrice et esthétique est compétent pour la pratique des procédés des deux disciplines.

La chirurgie réparatrice pour retrouver un aspect « normal» du corps.

chirurgie esthétique et chirurgie réparatriceLa chirurgie réparatrice, est un ensemble d’interventions chirurgicales qualifiées de «réparatrice» qui interviennent dans un objectif de une allure la plus proche du normal au corps d’un patient ou une patiente ayant subie des séquelles causés par certains évènements comme un grave accident, un traumatisme ou un handicap physique dont une malformation congénitale est responsable.

L’apport de la chirurgie réparatrice, consiste en une réparation de l’apparence physique en faisant masquer un défaut ou une séquelle avec un résultat à caractère médical comme les reprises de cicatrices ou les soins de brûlures.

 Embellissement à l’aide de la chirurgie esthétique.

En pratique, la chirurgie esthétique n’intervient que dans la sphère du bien-être physique d’un patient motivé pour le changement de son apparence physique ou de l’embellir ce qui se traduit en une grande confiance en soi grâce à l’améliorer ou le perfectionnement de l’aspect physique d’un homme ou d’une femme qui ne sent pas bien dans sa peau.

En effet, et sur le plan physique, la chirurgie esthétique est indispensable dans une société contemporaine où tout passe par la séduction et l’apparence socioprofessionnelle.

En fait, nombreux sont les actes qui relèvent de la chirurgie esthétique comme la chirurgie des seins, la rhinoplastie, la liposuccion ou les liftings. Sachant, qu’elle agie principalement sur les seins, le ventre, le visage, les cuisses et les bras, le redrapage cutané dans le cadre d’une prise en charge chirurgicale de l’obésité morbide et enfin la région intime.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *